Rencontre avec  Paul Prosper, guide à l’ile aux Cocos, qui nous livre ses secrets et son amour pour l’ile Rodrigues.

Nous avions envie aujourd’hui de vous faire partager un échange avec Paul Prosper guide pour Discovery Rodrigues, depuis maintenant de nombreuses années. Il accompagne de nombreux vacanciers au cœur de deux sites protégés de l’ile : Caverne Patate et l’ile aux Cocos.

Aujourd’hui c’est à l’ile aux Cocos qu’il nous emmène… Voici les échanges rapportés par Coralie.

« Bonjour Paul, merci de nous accorder un peu de ton temps pour répondre à nos questions. Alors dis-moi … »

Qu’est-ce que représente pour toi l’ile aux Cocos à Rodrigues ?

L’ile aux Cocos est mon petit paradis, mon échappatoire, c’est un endroit rare et préservé. Véritable sanctuaire d’oiseaux, cette île entièrement préservée au Nord-Ouest de Rodrigues est un lieu de ressourcement où l’on apprend à se reconnecter avec la nature. Je communique avec les oiseaux et je partage avec les vacanciers mon amour pour cet endroit. En tant que guide de Discovery Rodrigues, nous faisons un vrai travail éducatif et informatif dans le plus grand respect de l’environnement ; en parallèle nous essayons aussi de redonner confiance aux oiseaux envers l’être humain.

interview-Paul-Prosper-ile -aux-Cocos-Rodrigues (1)

Quel message souhaites-tu transmettre aux vacanciers qui viennent visiter l’ile aux Cocos ?

J’aime transmettre, partager et apprendre aux touristes qui viennent nous rendre visite. Il est important pour nous guides, de montrer que ce que nous mettons en place sur l’ile notamment  les règles établies permettant une vraie protection de l’environnement. Ainsi nous espérons que ce qui se passe ici peut être réalisé de partout dans le monde.

Je reste persuadé que chaque chose dans cet univers à sa place et que nous devons respecter son prochain tout comme l’environnement dans lequel nous vivons. Aujourd’hui l’ile aux cocos nous transmet un message de bienveillance, de respect environnemental et nous prouve que nous humains, nous pouvons cohabiter avec l’espèce animale tout en la respectant et vice versa. Chacun peut avoir sa place.

interview-Paul-Prosper-ile -aux-Cocos-Rodrigues (2)

Souvent les vacanciers hésitent entre L’ile aux chats et l’ile aux cocos, que leur dirais tu pour les aider à choisir ?

L’ile aux cocos  est une réserve naturelle, comme je vous le disais tout à l’heure , il y a des règles à respecter, il est interdit de faire un barbecue ou un feu, il ne faut pas faire trop de bruit pour effrayer les oiseaux, une partie de l’ile est interdite à la visite, nous n’avons pas le droit de pêcher aux abords de l’ile. Il est également interdit de fumer. Les vacanciers qui se rendent sur l’ile aux Cocos doivent avoir conscience qu’ils se rendent dans un endroit préservé et qu’ils viennent, d’une certaine manière, y apprendre, une leçon de vie. C’est aussi une journée de farniente pour profiter de la beauté des plages et de la douceur de vie rodriguaise. La traversée en bateau est particulièrement longue mais très douce et apaisante. C’est un véritable havre de Paix.

Lorsqu’on se rend sur les îles du Sud, on s’arrête au milieu de la navigation pour faire du snorkeling tout prêt de la passe Sud à Couzoupa exactement. Il arrive aussi qu’on puisse pêcher à la traine sur le trajet. Une fois arrivée à l’ile aux Chats, on profite de la plage, du cadre enchanteur, on s’amuse, on profite d’un bon barbecue avec de la musique. C’est aussi un moyen de découvrir la joie de vivre Rodriguaise et de partager un bon repas. Certains rejoignent l’ile en kitesurf et se joignent à la fête. C’est une autre ambiance ! L’idéal c’est de prendre le temps de découvrir les deux. A Rodrigues, vous savez il y a tant de choses à faire malgré que l’ile soit petite…

interview-Paul-Prosper-ile -aux-Cocos-Rodrigues (3)

J’ai l’impression que tu aimes bien faire passer des messages lorsque tu fais les visites aux vacanciers à l’ile aux Cocos ? Je me trompe ? Souhaites-tu en partager un avec nous ?

(Rires) A Rodrigues, nous avons reçu des enseignements de nos ainés sur la manière de nous soigner naturellement. Sur l’ile aux Cocos il y a de nombreuses plantes introduites qui ont de véritables vertus médicinales. Il n’est pas rare que j’en montre quelques-unes à nos vacanciers tout en leur expliquant que la nature nous a gâtés et qu’elle nous offre de nombreux trésors que nous ne savons pas trop utiliser. Selon moi, il n’y a aucune pièce en trop dans le grand puzzle de l’univers : tout à sa place.

interview-Paul-Prosper-ile -aux-Cocos-Rodrigues (4)

Tu te rends sur l’ile environ 1 fois par semaine et parfois plus, tu ne t’en lasses pas ?

Non pas du tout, chaque visite est différente. Les vacanciers sont toujours nouveaux et viennent de différents horizons c’est toujours un plaisir de leur transmettre. Et puis, le spectacle est toujours différent, parfois la mer est très basse ça rend le paysage incroyable, le banc de sable est scintillant. L’aventure est toujours différente, parfois on assiste même aux parades des baleines au large de la barrière de corail

interview-Paul-Prosper-ile -aux-Cocos-Rodrigues (6)

Penses-tu avoir une relation privilégiée avec les oiseaux sur place ?

Oui, j’ai parfois l’impression qu’ils me connaissent, je passe beaucoup de temps à les regarder, les admirer, leurs parler… souvent je fais un deuxième tour de l’ile seul, une fois la visite finie pour communiquer  avec eux. Il m’arrive parfois d’assister à l’éclosion d’un œuf c’est assez magique.

interview-Paul-Prosper-ile -aux-Cocos-Rodrigues (5)

Pour toi Rodriguais et amoureux de ton île, quel est le plus bel endroit de l’ile Rodrigues, est-ce l’ile aux Cocos ?

J’affectionne particulièrement l’ile aux cocos, il y a une certaine connexion entre elle et moi tout comme à Caverne Patate où je suis guide également. Mais, le plus bel endroit de l’ile est selon moi : Anse Bouteille… Le son des vagues proche du récif et la balade sont  superbes. C’est pour moi un endroit incroyable et authentique comme il y en peu dans le monde.

interview-Paul-Prosper-ile -aux-Cocos-Rodrigues (7)

Merci Paul de ton temps, souhaites tu nous donner le mot de la fin ?

Protégeons notre planète, nous avons de la chance de vivre sur une ile  belle et sauvage. Je suis fier de vivre sur cette ile : très engagée dans la protection de l’environnement, (nous sommes une des rares iles à interdire les sacs plastiques), cela devrait être un vrai exemple pour les autres. Malgré nos efforts, je vois encore trop de bouteilles plastiques ou de déchets arriver sur nos plages  par la mer …

Protégeons notre environnement, le monde est tellement riche et mon île est magnifique!

J’aime à croire que les messages que j’essaie de transmettre aux touristes lors de leur passage sur l’ile aux cocos arrivent dans chaque coin du globe ; ainsi  d’autres  havres  de paix tel que notre  paradis résistent de partout dans le monde !

Interview-Paul-Prosper-Ile-aux-cocos-Rodrigues-articledec18-coralie