Le Séga fait partie des plus grandes fiertés de Rodrigues et a même été classé au patrimoine immatériel de l’humanité pour sa portée culturelle. Savant mélange de musique, de danse et de chant, il se découvre à travers des spectacles et événements. Les équipes de Tropicalement Vôtre sont parties à sa rencontre et vous proposent d’enrichir votre séjour à Rodrigues de cette découverte unique.

Le séga : plongeon dans l’Histoire de Rodrigues

Le séga est une forme artistique unique en son genre. Sur des rythmes puissants à base de maravanne, de triangle et de ravane, les danseurs glissent sur leurs pieds sans jamais les lever. L’origine du séga est étroitement liée à l’Histoire de l’île puisque ce sont les esclaves marrons qui le dansaient autrefois. Il fut imaginé dans le cadre de la rébellion et joua un rôle essentiel dans la résolution des différents conflits.

Dès la fin du 18e siècle, la notion de séga traverse les frontières. Les voyageurs parlent alors du chant et de la danse des esclaves. À la fin du 19e siècle, le séga devient un trait majeur de la culture rodriguaise. Depuis, ses pratiquants ne cessent de se battre pour sauvegarder cette tradition ancienne. Des efforts qui ont porté leurs fruits puisque le séga est désormais classé au patrimoine de l’UNESCO.

Un art expressif aux codes précisfemme spectacle de Séga à Rodrigues

À Rodrigues, la pratique du séga est un véritable art, maîtrisé par une vingtaine de groupes de musique et de danse. Les spectacles commencent par un cri, « Sizone », qui sonne le point de départ de la musique. La ravanne (tambour) dévoile ses premières notes, puis s’ajoutent les sons des maravannes et du triangle. Pour danser, les hommes, vêtus d’une chemise et d’un pantalon, se déhanchent autour d’une femme, vêtue d’une robe ou d’un jupon. Un véritable duel naît alors, dont un seul danseur finira par l’emporter.

Le séga rodriguais est considéré comme un moyen d’expression à part entière. Les chansons sont souvent improvisées et permettent de régler les différends. C’est l’un des rares moments où les locaux peuvent se plaindre ou critiquer quelqu’un, à condition de ne pas citer de nom, bien sûr.

Assister à un spectacle de séga à Rodrigues

Nos différents voyages de repérage sur l’île nous ont permis de constater à quel point le séga joue un rôle fondamental dans la culture locale. C’est donc tout naturellement que nous proposons aux voyageurs d’assister à un spectacle de séga au cours de leur séjour à Rodrigues. De nombreux hôtels et restaurants accueillent des troupes régulièrement, mais pour en profiter davantage, nous ne pouvons que vous recommander de participer au festival Kreol, l’un des événements à ne pas manquer à Rodrigues.